Historique

Active depuis les années 80 dans le contrôle et la certification de l'agriculture biologique en Belgique, Certisys peut se targuer d'avoir du métier. Notre entreprise est à la fois la plus ancienne à professer dans ce domaine en Belgique mais aussi, sur le même territoire, le leader en nombre d'opérateurs et de contrôles. Avec un engagement 100% bio, il n'y a eu aucune dénaturation de l'idée de départ. En termes d'évolution, Certisys regarde l'avenir avec confiance et conviction

    2014

    Il y a plus de 30 ans est né un groupe de pionniers passionnés par la terre, une équipe de spécialistes convaincus de la nécessité de protéger le sol et son exploitation.

    À l'époque il n'y avait qu'une vingtaine d'agriculteurs bio en Belgique. Les pratiques de l'agriculture bio n'étaient pas encore harmonisées, c'était le tout début des cahiers des charges et des normes, il n'existait pas encore de garantie.

    Plusieurs associations se dédiaient au bio: Nature & Progrès Belgique, le VELT et l'ASBLAB qui disparaîtra dans le cours des années 1980.

    Création de l'Union nationale des agrobiologistes belges (UNAB - NUBILA), un syndicat spécifiquement créé pour la défense des agriculteurs bio.

    Reconnaissance de Probila, l'Union Professionnelle des transformateurs et distributeurs de produits issus de l'agriculture biologique par le Conseil d'Etat

    Parallèlement à la naissance de ces Unions Professionnelles, le début des années 1980 vit la création d'une section spécialisée en maraîchage biologique au sein du CRABE asbl « Coopération, recherche et animation du Brabant wallon de l'Est ».

    Lancement de l'asbl CARAB « Centre d'Animation et de Recherche en Agriculture Biologique » par le CRABE pour l'encadrement et le conseil aux agriculteurs bio.

    Le CRABE mit également sur pied des formations en agriculture biologique ainsi qu'un système de contrôle pour les labels privés.

    Collaboration du CRABE avec entre autres Nature & Progrès Belgique et l'ACAB « Association des Conseillers indépendants en Agriculture biologique » en France pour les contrôles des opérateurs utilisant le label Nature & Progrès.

    Nature & Progrès Belgique organise le premier salon Valériane à Namur, salon qui se veut être un rendez-vous international de l'alimentation biologique et de l'écologie pratique.

    Apparition des premiers cahiers des charges et labels privés en Belgique qui permettent à la fois une reconnaissance de l'agriculture biologique et une défense de son appellation sur le territoire.

    À cette époque, aucune règlementation officielle n'existait. Ce sont les associations et Unions Professionnelles qui, les premières, lancèrent des labels privés, basés sur des cahiers des charges élaborés par leurs membres afin d'offrir aux producteurs et aux consommateurs un signe de reconnaissance pour la production biologique.

    Des commissions de contrôles étaient mises en place afin de vérifier la bonne application de ces cahiers des charges par les opérateurs utilisant le label.

    Les deux unions professionnelles des agriculteurs, l'UNAB-NUBILA, et celle des transformateurs et distributeurs, PROBILA-UNITRAB déposent Biogarantie® comme marque collective. Cette marque avait pour but d'être un label commun pour l'ensemble des produits bio belges, un trait d'union entre les différents cahiers des charges existants.

    Une asbl du même nom, Biogarantie, fut fondée pour s'occuper de la gestion de la marque. Cette asbl devint par ailleurs une coupole pour les associations du secteur bio, un organe de concertation et de représentation du secteur et un interlocuteur des pouvoirs publics.

    Une enquête menée par le ministère de l'Agriculture auprès des agriculteurs biologiques belges entre 1987 et 1988 recense 47 agriculteurs biologiques en Wallonie à cette époque, pour un total de 106 sur l'ensemble du territoire belge.

    Lancement de la première foire commerciale européenne pour les produits bio et naturels BIOFACH en Allemagne avec 197 exposants et 2500 visiteurs dans le Ludwigshafen Stadthalle.

    biofach

    Adoption par le Conseil Européen du règlement bio européen 2092/91 qui apparait comme l'aboutissement des démarches de reconnaissance règlementaire de l'agriculture biologique dans les États membres et comme l'affirmation d'une volonté de clarifier la notion d'agriculture biologique aux yeux des consommateurs. Il apporte une relative harmonisation à l'échelle européenne malgré les spécificités nationales. A ce stade, Il ne concernait que la production végétale et de nombreux aspects de la production restaient indéfinis ou manquaient de précisions ou de modalités techniques.

    L'une des conséquences de l'adoption d'un règlement au niveau de la production biologique fut l'obligation de soumettre toute production désirant porter le nom de « biologique » à un contrôle.

    Blaise Hommelen crée le 26 octobre 1991 la SPRL « ECOCERT BELGIUM» pour relever le défi d'un contrôle et d'une certification fiables et crédibles de l'agriculture biologique et permettre aux opérateurs de valoriser au mieux leurs produits et aux consommateurs d'être (r)assurés quant à l'origine et la qualité de ce qu'ils achètent. Il établit un siège social à Bruxelles et un siège d'exploitation à Jodoigne.

    Cette année là, 60 opérateurs étaient déjà contrôlés à travers la Belgique.

    Contrat entre ECOCERT BELGIUM et la Commission Européenne afin d'assister la mise en place du règlement CEE 2092/91.

    Agrément officiel d'ECOCERT BELGIUM en Belgique le 19 septembre 1992

    Mise en place du règlement bio européen.

    Présentation de chaque Etat membre à la Commission et aux autres Etats membres des systèmes de contrôle privés reconnus et publiques officiels ainsi que des instances qui réalisent les contrôles et respectent les exigences de la norme pertinente de la série EN 45000.

    Reconnaissance, par l'ensemble des pays membres de l'Union Européenne, des contrôles effectués par Certisys.

    Engagement des premiers employés à Jodoigne et mise en place d'un secrétariat.

    Renforcement de la société et spécialisation des contrôles (agriculteurs, transformateurs).

    Nomination de Patrice Bailleux comme président du comité consultatif.

    ECOCERT BELGIUM contrôle plus de 300 opérateurs.

    Accréditation ISO 17020 (anciennement EN45004) par Belac (093). Sorte de "guide" établi dans le cadre plus large de l'lSO, document qui fixe un certain nombre d'exigences relatives à la constitution et au fonctionnement des organismes, en particulier en termes d'impartialité, d'organisation et de compétence.

    Création du site internet www.ecocert.be

    Fondation de l'association BioForum National qui reprend le rôle de « coupole » exercé jusque-là par l'asbl Biogarantie qui se limite, en tant que propriétaire de la marque, à gérer le label Biogarantie®.

    Déménagement du siège d'exploitation d'ECOCERT BELGIUM de Jodoigne pour Walhain.

    Création de la Base de Données Opérateurs.

    Accès à la base de données SANITEL, système belge de gestion informatisée pour l'identification, l'enregistrement et le suivi des animaux (bovins, ovins, caprins, cervidés, volaille).

    Le salon BIOFACH est organisée pour la première fois à Nuremberg avec la présence de 1276 exposants et plus de 21000 visiteurs.

    certisys Biofach 2014

    Extension et officialisation de la réglementation bio européenne aux productions animales.

    Agrément d'ECOCERT BELGIUM au Luxembourg le 13 septembre.

    ECOCERT BELGIUM contrôle plus de 700 opérateurs.

    Harmonisation à l'initiative du Ministère de l'agriculture du Barème de sanction entre les organismes de contrôle.

    Première édition de « Ecocert vous informe »

    Création de l'AISBL CertiBioNe

    Accréditation d'ECOCERT BELGIUM pour les produits à destination du Japon (JAS) et pour le NOP (certification indirecte)

    Régionalisation des compétences en agriculture : Bioforum National évolue en deux associations régionales : Bioforum Wallonie et Bioforum Vlaanderen.

    Ouverture d'un bureau à Gand, hébergé dans le GEC« Het Gents Ecologisch Centrum».

    BioForum devient conseil de filière.

    Première « Semaine bio ».

    Le CEB (Comité d'Essai BIO) devient le centre pilote bio.

    Début des activités de contrôles et certification d'ECOCERT BELGIUM en Pays-Tiers.

    Utilisation du logo CertiBio® pour marquer notre appartenance au réseau CertiBioNet.

    Partenaire de Promag pour le programme Eurepgap.

    Collaboration au programme Vegaplan.

    Publication du cahier des charges Ecogarantie pour la certification de produits de nettoyage et de cosmétiques Ecogarantie®.

    Création de la base de données « organicxseeds » reprenant toutes les semences et plants de pommes de terre biologiques disponibles sur le territoire de la Belgique.

    Premier Team-Building à la demande du personnel.

    ECOCERT BELGIUM compte 20 collaborateurs.

    En plus de la réunion d'équipe mensuelle, tenue de la première Réunion d'Équipe Administrative (REA) organisée spécifiquement pour le personnel administratif.

    Nomination de Marie-Pierre Darchy comme présidente du comité consultatif.

    Collaboration avec Max Havelaar pour le contrôle des produits issus du Commerce Équitable.

    ECOCERT BELGIUM contrôle plus de 900 opérateurs.

    Un nouveau règlement relatif à la production biologique et à l'étiquetage des produits biologiques nouveau Règlement (EC) est établi par le Conseil européen des Ministres de l'Agriculture.

    Changement de nom : ECOCERT BELGIUM devient CERTISYS SPRL le 1er mars 2007.

    Rebaptisation de « Ecocert vous informe » en « Certisys vous informe ».

    La société compte 24 collaborateurs.

    Première journée portes ouvertes à Walhain en juin.

    Développement d'un système de contrôle basé sur des analyses de risques.

    Lancement du concept de « CERTISYS en route » suite au Teambuilding afin d'améliorer de façon transversale les échanges entre les services, la Vision Mission de l'entreprise et son fonctionnement.

    Portes ouvertes du bureau de CERTISYS au GEC à Gand en juin.

    CERTISYS contrôle plus de 1000 opérateurs et emploie 31 collaborateurs.

    Première « Semaine BIO » en Belgique.

    equipe certisys 2008

    Déménagement des bureaux de CERTISYS de Walhain vers Bolinne. Les bureaux s'agrandissent, ils passent de 200m2 à 400m2 et la situation géographique reste centrale, en plein milieu de la Belgique. equipe certisys 2009

    Première enquête de satisfaction auprès des opérateurs.

    Proposition du système d'autocontrôle aux opérateurs en partenariat avec Vinçotte Procerviq.

    Nomination de Patrice Baillieux comme Président du comité consultatif et de Marie-Pierre Darchy comme Vice-Présidente.

    Début d'utilisation de la checklist électronique pendant le contrôle.

    Le logo biologique de l'UE devient obligatoire pour tous les produits alimentaires biologiques préemballés au sein de l'Union européenne le 1er juillet 2010. equipe certisys 2010

    Nouveau logo CERTISYS® et son guide d'utilisation, le Logobook.

    Reconnaissance du cahier des charges Biogarantie dans l'HoReCa par la Région de Bruxelles Capitale.

    Organisation d'une journée d'information pour les opérateurs sur les résidus de pesticides en agriculture biologique.

    Création de Biowallonie.

    equipe certisys 2013

    Participation de CERTISYS à l'évènement Be Slow Food aux Tanneurs à Bruxelles.

    Participation au Fairtrade@work de Max Havelaar et remise d'un Havelaar de 3 étoiles.

    Lancement du nouveau site de CERTISYS

    equipe certisys 2014